Camps

CAMP DE YOGA POUR ENFANTS

Exemple d’une journée

Après s’être réveillés au son de la flûte, les enfants peuvent participer à une pratique de yoga suivi d’exercices de respiration, de pleine conscience et/ou de méditation et d’un cercle de parole leur permettant d’exprimer leurs émotions, besoins, envies et anecdotes en tout genre.

Ensuite, les enfants vont prendre le petit déjeuner en pleine nature.

Pendant la journée et en fonction du camp, ils peuvent participer à des activités de théâtre ou d’autres activités créatives animées par des « invités surprises » telles que la découverte des plantes comestibles, du bricolage (peinture, couture, confection d’attrape-rêve, de baume pour la peau,…), de la cuisine, des jeux de rôles ainsi que des jeux communautaires (où tout un chacun, grands, petits, rapides, lents, est invité à participer sans que n’existent les notions de gagnants/perdants).

Ils sont également sensibilisés à la « Communication Non Violente », technique par le biais de laquelle l’enfant apprend à verbaliser ses observations, émotions, ressentis et besoins dans le cadre d’une situation donnée.

Enfin, la journée est généralement ponctuée par un atelier calme (yoga, respiration, massage sur vêtements, lecture, débats, philosophie, exposés préparés et présentés par les enfants eux-mêmes) et se clôture par un second cercle de parole.

Si j’ai choisi l’intitulé « CAMP DE YOGA POUR ENFANTS », c’est …

Parce qu’il s’agit bel et bien d’un camp de YOGA !

Parce que le YOGA constitue un grand TOUT.

Il faut se méfier de croire que le yoga se résume à un enchainement de trois positions, deux techniques de respiration et une minute de méditation. Le yoga s’étend bien au-delà de ce qui est enseigné en une heure sur le périmètre de son tapis !

Le yoga c’est un art de vivre. Une discipline de vie. Un apprentissage infini. Un retour  à soi qui nécessite des remises en questions et des adaptations constantes.

C’est aussi une manière de se connaître, de concevoir la vie et d’entrer en contact avec la nature et au monde qui nous entoure. De se comporter avec les autres. D’ajuster son attitude et son énergie pour mieux rayonner. C’est une façon de se nourrir et de réfléchir. De faire face au monde.

Le yoga implique des choix en conscience et en responsabilité.

Choisir ses aliments.
Choisir ses relations.
Choisir ses pensées.
Choisir ses lectures.
Choisir ses activités.

Et aller sans cesse vers « le refuge de l’âme qui s’améliore ».

Si j’ai choisi cet intitulé, c’est aussi parce qu’à mes camps, chaque journée commence par du yoga.

  • Ma philosophie

Les camps se déroulent au chalet du Gros-Prarys.

De par sa localisation et son infrastructure il n’y a pas de WI-FI. Entouré de forêts et rivières à 360 degrés, ce chalet est propice à une déconnection totale pour plus de connexion à soi. De plus, tout objet électronique ne sont pas autorisés au camp. Afin de vivre pleinement le moment présent.

Cela nous permet de ne pas être déconcentrés par des sollicitations extérieures et d’être pleinement présent à ce qu’on est en train de faire sans horaire et sans se soucier de ce qui se passera après.

Étant donné que la quasi-totalité des ateliers se passe en plein air, les enfants sont très souvent en contact direct avec (leur sens et )la nature. Nous marchons tous les jours et une excursion/randonnée est organisée à chaque camp, ce qui permet à chacun de se dépasser à sa manière.  

Par des parcours pieds nus, l’écoute attentive des sons de la forêt, la dégustation d’aliments nouveaux, tous leurs sens sont sollicités et en éveil. Ainsi, ils sont prêts à recevoir et à découvrir.

Très souvent, les enfants sont amenés, en douceur, à sortir de leur zone de confort. Sans jamais y être obligés, ils essayent de nouvelles choses (notamment la nourriture), ils découvrent, s’ouvrent aux autres et développent leur créativité et leur curiosité.

Parfois même, ils apprennent à s’ennuyer.

Mon désir est de tout mettre en œuvre pour offrir à vos enfants, un support, un cadre rassurant, sécuritaire et dans le non jugement au sein duquel ils peuvent déposer leurs soucis, tracas et angoisses mais aussi de leurs donner des outils et des clés avec lesquels ils pourront repartir du camp et gérer leur quotidien avec plus de légèreté et de sérénité

Pour cela, j’aime partir de l’enfant. Partir de là où il en est, sans jugement, avec ses spécificités, ses besoins et envie mais aussi sa singularité.

C’est important pour moi que l’enfant comprenne l’importance de son unicité. C’est en effet, entre autres, grâce à cela qu’il trouvera sa place et s’affirmera au sein du groupe, lieu de partage de valeurs telles que la gratitude, la bienveillance, la reconnaissance, l’empathie et l’acceptation.

Mon souhait de permettre à l’enfant d’apprendre à se connaître et à valoriser ses qualités, ses richesses et à trouver la lumière en lui mais aussi d’identifier, comprendre et gérer ses angoisses.

Je souhaite apporter une structure et un encadrement aux enfants, au sein desquels, il est important pour moi que l’enfant se sente le plus libre possible.

Au camp, les enfants apprennent à verbaliser leurs émotions, à comprendre leurs réactions et celles des autres et à agir en conscience. Ils apprennent aussi à être à l’écoute de leurs besoins et de ceux des autres.

Enfin, les enfants développent leur libre arbitre, leur autonomie et leur capacité à trouver des solutions. Ils sont également amenés à s’exprimer devant les autres et à donner leur avis.

Qu’ils ont parfois simplement besoin d’une petite main dans le dos qui leur dit que tout va bien, vas-y, j’ai confiance en toi ! 

Et dire surtout qu’on rigole comme des fous au Gros-Prarys !!!

Si j’ai autant de plaisir à organiser ces camps, c’est aussi parce que j’apprends toujours. Cela fait partie de mon approche. Je pense que nous avons beaucoup à apprendre des enfants, de leur spontanéité, leur curiosité et leur émerveillement.

J’ai aussi pu expérimenter la puissance d’un regard, d’un sourire, d’une petite main dans le dos,

C’est dans la persévérance des enfants, leur détermination à se dépasser, leurs éclats de joie et les sourires que je reçois en retour que je vois un sens et une possibilité de laisser une trace d’amour.

J’ajouterais pour finir qu’au Gros Prarys, on ne se prend pas au sérieux et rit beaucoup et ça, ça fait beaucoup de bien.

  • Témoignages d’enfants 

« Ah ! mais j’ai compris ! En fait, c’est un camp ou l’on prend soin de soi pour prendre soin des autres ».

Fille de 11 ans

« C’est un camp génial, je le fais pour la 3ème fois et ici, on fait toujours des choses cool et intéressantes, on apprend plein de choses et ils ont toujours différents, je ne m’ennuie jamais »

Garçon de 10 ans

  • Témoignages d’une famille

 « Le camp était super et j’ai aimé le yoga qui calme »                          
Garçon de 8 ans

 « Maintenant j’aime mon frère » et aussi « Maman reste dans le moment présent »       
Fille  de 10 ans

Ils ont aussi décidé d’instaurer des moments de yoga, de massage, et de remerciements avant les repas.
Ils sont rentrés enchantés et changés par ces 4 jours. La complicité entre mes enfants n’a jamais était aussi belle, bienveillante et sereine.
Les activités proposées étaient vraiment bien choisies et plus que appréciées par eux et qui me donnent envie de réitérer cette expérience !!!
L’investissement financier est certes important, mais franchement je le referais!
Le yoga et autres activités devraient être préconisés dans le cadre scolaire, malheureusement
le chemin pris par l’école est plutôt de les formater aux supports informatiques plutôt que favoriser la réflexion et la bienveillance.
La Maman

​                                                 

« Je crois en la contamination de l’amour, de la bienveillance, de la douceur et de l’intelligence. Chaque fois qu’on pose un acte de tendresse, d’amour, chaque fois qu’on éclaire quelqu’un en lui donnant un conseil, on modifie un tout petit peu l’avenir de l’humanité dans le bon sens. »

Christophe André

Camps